A propos de 45 °

 

Le projet . Le projet 45 degrés est chaud parce que tout nouveau. Nouveau parce qu'il vient d’une région qui n’existe presque pas sur la carte du hip hop national (Tambacounda). Chaud aussi, en ce sens qu’il fait référence, à tort ou à raison – les clichés sont tenaces – à la chaleur qui accable les populations de cette partie orientale du Sénégal une bonne partie de l’année. Ne détourne-t-on pas les initiales de Tambacounda (TC) par le superlatif Très Chaud ? 

Derrière cette appellation 45° se cachent  également l’audace, et la créativité d’un jeune producteur : Ibrahima Cissokho, épaulé par des amis animés du souci de montrer une autre image de leur terroir.

Qu'ils soient lycéens, collégiens, ouvriers... tous ont saisi la perche tendue par Ibrahima Cissokho pour sortir des cadres rugueux de leur pourtant si bien aimé Underground. De jeunes artistes -- en solo ou en groupe -- qui ont toujours évolué enmarge ou dans le mouvement hip hop mais qui n’avaient pas, jusqu’ici, l’occasion de s’exprimer en sortant de leurs bulles.

Des Home studios où ils se retrouvent régulièrement depuis plusieurs années, ils sortent une première compilation, une vingtaine de titres inédits, échantillon d’un large éventail. Le projet est aussi un défi. Il traduit le souci de montrer que le ‘’désert’’ musical n’est qu’apparent à Tambacounda. En réalité, des artistes s’y battent tous les jours pour dire, avec les mots, ce qu’ils pensent de la marche  de leur société. Le fait de tenter l’aventure est déjà  une réussite!

 

Ebuprod. Riche de part sa diversité, la région de Tambacounda (Sénégal), a toujours été à la traine dans le domaine culturel, faute d'initiatives et de moyens. Afin de mettre en valeur cette richesse et permettre aux artistes de cette localité de s'affirmer, le label EBUPROD, coordoné par Ibrahima Cissokho, a lancé depuis le mois de décembre 2008 le projet 45° dont la mission principale est de participer au développement culturel du Sénégal oriental.

Le Label se compose de jeunes artistes animés de bonne foi et soucieux de l'émergence du boundou naturel ! Depuis presque deux ans, ils s'expriment à travers leur musique, sur des thèmes variés : Sida, immigration clandestine et autres fléaux qui déciment la jeunesse sénégalaise et africaine, et travaillent d'arrache pied en vu de s'imposer sur le plan national et internationnal.

Au mois de juin 2009, le label a produit une premiere compilation à laquelle ont participé pas moins de 15 groupes musicaux, tous issus de la commune de Tambacounda. Ceci n'est que le début de l'aventure, puisque le label prévoit dores et déjà d'autres projets ( festival, concerts, participation au FESMAN3...)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site